Étincelante et écolo au bal de graduation

30 millions. C’est le montant d’argent dépensé chaque année en tenues de bals.
Une. C’est en général le nombre de fois que ces tenues seront portées. Ça fait beaucoup de ressources utilisées de manière très éphémère ça. Quel est l’impact social et environnemental de ces dépenses festives?

Pour être éblouissantes LE soir DU grand party, cet article propose aux étudiantes des choix moins dommageables socialement et écologiquement que ce qu’elles trouveront dans la plupart des boutiques qui vendent des tenues importées. En plus d’encourager l’achat local, ces créations sont souvent uniques. Ça évite l’angoisse de tomber face à face avec une collègue qui porte la même chose…

La collection printemps-été 2011 d’Émilie Desmeules

J’ai un faible pour les appliqués très « art plastique » d’Émilie Desmeules. La collection de ce printemps contient plusieurs modèles de robes magnifiques qui se porteront merveilleusement bien à un bal, et se reporteront facilement ensuite pour d’autres occasions spéciales. Les prix varient entre 135$ et 185$. En vente à Montréal chez Belle et rebelle, Katrin Leblond, Luc Fontaine, Modeco, et Folle Guenille.

Robe printemps-ét 2011 Émilie Desmeules. Les prix varient entre 135$ et 185$.

Robes printemps-été 2011 Émilie Desmeules. Les prix varient entre 135$ et 185$.

Katrin Leblond, un arrêt printanier obligé

La belle Katrin m’a fait parvenir plusieurs de ses suggestions, mais j’ai retenu la robe « Princesse corail » que je trouve assez spectaculaire. Une robe 100% soie, pour 345$. Elle est merveilleuse non?

Robe « Princesse corail » de Katrin Leblond. 100% soie, pour 345$.

Robe « Princesse corail » de Katrin Leblond. 100% soie, pour 345$.

La boutique Katrin Leblond est un must absolut pour votre magasinage de robe de bal. Vous y trouverez un choix très inspirant de modèles, pour toutes les tailles et toutes les bourses, tant par la designer propriétaire que par les nombreux designers québécois qu’elle accueille dans sa boutique. Ne passez pas à côté des joyeux bibis fabriqués par Katrin elle-même, et les crinolines de fabrication locale qui pourront compléter plusieurs modèles de robe.

Bibi Katrin Leblond, de 45$ à 90$

Bibi Katrin Leblond, de 45$ à 90$

Et tant qu’à aller shopper sur St-Laurent, profitez-en pour aller faire un tour chez Myco Anna, Rush Couture et Scandale, trois autres boutiques où vous aurez de quoi vous rincer l’œil. Ça vous fera un 4 en un.

Osez avec Olga

Voici l’occasion de faire sortir la vamp en vous. Ces robes hyper sexy sont de la designer Olga Tigirlas, originaire de Moldova maintenant établie au Québec. Toutes ses créations sont faites à 98% de tissus et vêtements récupérés. Vous trouverez ces robes somptueuses chez Ethik BGC, au 6050 St-Hubert.

Robe papillon crème et bleu : 216$, tailles S /M. Robe noire : 96$, taille S.

Robe papillon crème et bleu : 216$, tailles S /M. Robe noire : 96$, taille S.

BODYBAG by Jude

Je craque toujours pour le style très actuel des créations de J.U.D.E. Ces petites robes bien sculptées sont entièrement fabriquées à Montréal à l’atelier boutique au 17 rue Bernard ouest. Vous pourrez aussi voir plus de créations ici avant de vous déplacer en magasin pour les essayer. Ces modèles sont extra car elles sont à la fois chics et passe-partout, et pourront facilement se porter à nouveau plus tard.

Robe Reef: 198$. Robe Armor: 256$. De BODYBAG by Jude

Robe Reef: 198$. Robe Armor: 256$. De BODYBAG by jude

Léora, pour faire une Elizabeth Taylor de vous

Si vous êtes adepte des friperies, montez d’un grade et allez faire un tour chez Léora! La costumière Nicole Pelletier met à votre disposition le nec plus ultra de ses trésors vintage. Cette caverne d’Ali Baba regorge d’un choix exceptionnel de robes de soirée toutes les plus magnifiques les unes que les autres. 859, rue Rachel Est. Visitez le site web de Léora pour vérifier les heures d’ouverture.

Un choix à faire pâmer de robes de soirées vintage chez Léora

Un choix à faire pâmer de robes de soirées vintage chez Léora

Elle et lui bien assortis avec SOAP

Regardez-moi ce joli couple! Y sont-y pas mignons? Pour vous procurer ce kit, c’est chez Rien à cacher au 4141 rue St-Denis qu’il faut aller avec votre cavalier. La veste sans manche pour monsieur : 69$. La robe volage pour madame: 115$. Disponibles dans plusieurs couleurs puisque c’est du recyclé.

La veste sans manche pour monsieur : 69$. La robe volage pour madame: 115$. Des créations SOAP.

La veste sans manche pour monsieur : 69$. La robe volage pour madame: 115$. Des créations SOAP.

Les robes chiquissimmes de Musky

Ouhla. Si vous ne vous faites pas remarquer avec cette robe, c’est qu’ils sont tous aveugles! Entièrement faite à partir de chemises de soie, elle constitue un choix à la fois écolo et ultra glamour. 300$, taille S.

Robe de soirée en chemises de soie de Musky, 300$, taille S.

Robe de soirée en chemises de soie de Musky, 300$, taille S.

Musky propose aussi cet autre modèle de style rétro fait de satin, de velours et de dentelle de coton. Cette robe met en valeur votre cou et allonge vos jambes. Pour 100$, c’est du bonbon.

Robes de bal Musky, style rétro. 100$, tailles S et M

Robes de bal Musky, style rétro. 100$, tailles S et M

Les robes de l’éco designer Musky sont vendues à l’atelier de la créatrice sur rendez-vous au (514) 270-7085.

Une exception pour HIDA

Écopicure, c’est pour Montréal, mais je ferai une exception ici en vous proposant des créations disponibles à Trois-Rivières, car c’est trop génial. L’atelier HIDA vend des échantillons de ses créations à tout petit prix, et c’est vraiment joli! Consultez le site Internet pour y voir les nombreux modèles, les tailles disponibles et leurs prix. En voici deux exemples adorables.

Échantillons, atelier HIDA. À gauche: 245$, à droite: 175$.

Échantillons, atelier HIDA. À gauche: 245$, à droite: 175$.

S’emballer autrement

Depuis 2005, l’organisme Environnement Jeunesse en partenariat avec Christine Pageault, le CLUB 2/3, la CSQ le réseau EVB, ainsi que les Éco Designers du Québec, organise le concours Je m’emBALle autrement. Il s’agit d’un concours pour encourager les étudiants finissants à créer eux-même leur tenue de bal en utilisant 80% de matériaux recyclés et à l’aide d’un budget ne dépassant pas 100$. J’ai eu le bonheur de voir les finalistes du concours l’an dernier au Grand Défilé Vert!

J’ignore qu’elle est la fin de la période d’inscription pour le concours, mais j’encourage tous les étudiants à considérer cette option créatrice! Et pour ceux et celles qui voudraient avoir de l’aide ou du coaching pour leur projet, sachez que la boutique La Gaillarde offre des cours de couture axés sur la mode récup.

Pour des robes sur mesure

À l’atelier Violi au 4039 rue Ste-Catherine, vous pourrez obtenir un service personnalisé auprès de Violaine Morin, costumière de formation. Violaine travaille avec des matières récupérées. Ses créations ont été exposées à la Biosphère dans le cadre du Salon des Artistes Récupérateurs. (514) 528-5758

Guillaume Laplante, designer de la griffe WillBe s’offre aussi pour faire votre robe de bal sur mesure. Les prix peuvent varier de 700$ à 3000$, dépendamment de vos aspirations et de votre budget!

Du vintage sur Flickr

Une dame m’a fait parvenir ce lien, me demandant de le faire circuler auprès des éco designers à qui elle souhaiterait vendre cet impressionnant lot de robes vintage. J’ai pensé que ça pourrait peut-être aussi intéresser des étudiantes qui voudraient s’y trouver une robe de bal, qui sait?

J’espère que cet article aura su vous inspirer et vous guider vers des choix écolos et solidaires pour votre important party.

Je vous souhaite la plus heureuse des graduations!

Articles similaires:

  1. Folle Guenille, concentré de bonheur
  2. Tuques, foulards et mitaines, des cadeaux qui gardent au chaud
  3. Le cas des jeans

6 commentaires pour Étincelante et écolo au bal de graduation

  • Abeille

    La première photo de Bodybag est atroce, ça devrait être illégal de faire d’aussi mauvaises retouches.
    Bonne sélection, tout de même.

  • m l'abeille

    Bravo Élisabeth! Vous êtes chanceuse d’avoir trouvé une robe Denis Gagnon! Je vous souhaite un beau bal.

  • Élisabeth

    Je viens juste d’acheter ma robe de bal! Une Denis Gagnon hyper soldée. Non seulement c’est un designer québécois mais en plus elle étais usagée (portée par des mannequins maigrichons lors de défilé :D)alors je m’en sort pas trop mal niveaux conscience écologique.

  • De belles tenues très inspirantes :)

  • m l'abeille

    Merci pour votre feedback! Je me suis lancée le même défi que vous, en fait, mon défi est de ne pas acheter de vêtements du tout pour un an. Mon défi arrive à échéance le 17 mai prochain, et jusqu’à date, j’ai très bien survécu à l’épreuve!
    Je tiendrai un atelier conférence sur l’habillement écologique et solidaire dans le cadre de l’événement « Vivre à l’échelle locale » qui aura lieu au centre des sciences de l’UQAM les 7, 8 et 9 mai prochain. Je vous invite à venir échanger avec les autres participants sur votre démarche de consommation consciente si ça vous dit! Ça sera un événement interactif, avec un échange de vêtements (swap), une façon intéressante de renouveller sa garde-robe sans aller au magasin… :) Au plaisir de vous y rencontrer!

  • Quelle belle initiative que de présenter des alternatives plus «vertes» aux jeunes qui vivront leur bal des finissants cette année. Je me suis dernièrement lancée le défi de ne pas m’acheter de vêtements neufs pour toute une année ce qui me force à réinventer le magasinage et à revoir ma relation avec le vêtement! Votre article est très inspirant! Bravo!

Faire un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

blanc_inner_left
Annuaire BlogueParade.com