Dans mes bras les friperies!

Friperie
(Vous trouverez la liste des friperies à la fin de cet article.)

Des basiques aux grands crus

Connaissez-vous les friperies? Tout comme les magasins qui vendent des marchandises « neuves », il en existe de toutes sortes. Ça va de la chaîne de magasins grandes surfaces aux petites boutiques de quartier uniques en leur genre.

Que vous cherchiez des vêtements d’aujourd’hui à prix modique ou de moyenne gamme, de la mode vintage, ou même de la haute couture (!), tout, absolument TOUT se trouve dans les friperies! Pour qui se donne la peine de chercher, on s’entend.

Kitschswell, not made in China!

Kitschswell, not made in China!

Du shopping cinémato-archéologique

Comme j’ai une attirance naturelle pour la fouille archéologique et les objets témoins d’une histoire, alors c’est vous dire si j’adooore les friperies. Les vêtements déjà portés recellent pour moi une aura mystérieuse, ce qui leur donne tout leur charme à mes yeux.

Certaines des boutiques où on les trouve ont souvent l’art de mettre en scène les époques passées et nous faire imaginer la vie de ceux et celles qui ont été ainsi vêtus. Dans l’une, vous entendrez jouer les Rolling Stones, dans l’autre Elvis, et la sélection des vêtements, conforme à l’époque de l’ambiance musicale, propose toute une panoplie de costumes pour le cinéma qu’on se fait dans notre tête en magasinant.

Boutique Encore

Boutique Encore

Valoriser ce qui est « jeté »

Personnellement, j’ai un faible pour les friperies grande surface de type comptoir d’entraide comme l’Armée du Salut. Je prends un malin plaisir à fouiller parmi tous ces vêtements dont les autres ne veulent plus. Et à y dénicher des trésors intacts pour des peanuts. Mon placard en est plein. J’en porte tous les jours. Je trouve que ce type de magasinage est beaucoup plus satisfaisant et créatif que celui qui vise à aller consommer ce que la publicité nous dicte de porter, sans autre effort de recherche.

Mise à part l’acte radical qui est de ne rien acheter (est-ce une action de ne rien acheter?), se procurer des vêtements qui ont déjà été portés est le geste le plus écolo qui soit en matière de gestion de sa garde-robe.

Un geste vert au service de mon portefeuille, et de mon orgueil…


Je me gonfle le torse d’orgueil lorsque mes amies me complimentent sur ma tenue : « Hé hé ! J’ai payé ça huit piasses ! ». C’est vrai, pourquoi payer 125$ pour des jeans quand je peux dénicher la même chose (sans blagues, les MÊMES marques) pour 8$ chez Renaissance? Hé que je me trouve donc bonne et intelligente.

Mais j’ai peu de mérite semble-t-il…

L’avantage des petites

Un jour, une de mes amies m’a avoué être jalouse, parce que je peux me construire une garde robe complète et facilement dans ces magasins, mais PAS ELLE. Pourquoi? Ma copine = 6 pieds + 180 livres. Pour les femmes de sa taille, les quelques robes à grosses fleurs moches en forme de poche de patate, ou ces deux ou trois pantalons difformes en « fortrel » indigestes sont les seules trouvailles à y faire, me dit-elle. Autrement dit, inutile d’aller y perdre son temps.

C’est là que j’ai compris que j’ai un avantage sur beaucoup de femmes, parce que je suis petite. Une quantité appréciable de beaux vêtements en bon état s’offrent à moi, apportés par bon nombre de femmes – qui ont pris du poids… Je fais moins la fraîche maintenant. Qui peut se vanter d’être une bonne chasseuse quand on lui lance le gibier dans les bras?

L’orgasme des rondes

Saviez-vous qu’il existe une friperie intéressante qui s’adresse spécifiquement aux femmes de taille plus forte? Connaissez-vous Taillissimo? Mesdames, il y a de l’espoir!

D’ailleurs, mon amie Sophie Hartung a eu son premier orgasme en y allant!

Aussi, n’oubliez pas que vous pouvez faire de belles trouvailles dans toutes les friperies, pour vos bijoux, sacs à mains, chapeaux, foulards, et autres accessoires pour lesquels la taille importe peu.

Réduire le chômage

J’aime particulièrement les magasins comme Fringues et cie et Fripe-Prix Renaissance parce que ce sont des organismes à but non lucratif qui offrent des programmes de formation pour des gens qui ont des difficultés à s’intégrer sur le marché du travail. Je fréquente la succursale de Fripe-Prix Renaissance de mon quartier pour y faire de bonnes affaires, certes, mais aussi pour encourager l’organisme. Je leur donne les vêtements que je ne porte plus, ainsi que les accessoires pour la maison dont je veux me départir.

Fringues et cie

Fringues et cie

Il y a plusieurs succursales de magasins Fripe-Prix Renaissance à Montréal. Il y en a peut-être une près de chez vous?

Réduire les déchets

Saviez-vous que les Québécois se classent parmi les plus grands générateurs de déchets au monde?

En 2006, ce sont 200 000 tonnes de produits textiles qui ont été acquis par l’ensemble des Québécois. Je n’ai pas trouvé de statistiques plus récentes, mais il paraît que ces chiffres tendent à augmenter avec les années.

En achetant un vêtement seconde main plutôt qu’un vêtement neuf, vous contribuez à diminuer la masse de déchets que vous créez. Vive les friperies!

Se vautrer dedans (les vêtements…) chez EVA B.


Connaissez-vous la friperie Eva B.? Non? Que diriez-vous de retomber en enfance?

Vous avez plusieurs choix chez EVA B. pour faire un ti-cul de vous. Allez essayer les costumes en prévision du prochain party d’Halloween. Le deuxième étage en est PLEIN.

Jouez à la cachette dans l’ensemble du magasin. C’est une vraie caverne d’Alibaba.

Jouez à qui saute le plus haut en essayant de décrocher les soutiens-gorges suspendus au plafond.

Mais mieux encore: dans la salle au fond à droite, vous enlevez vos chaussures et vous vous « pitchez » littérallement dans un immense tas de vêtements! Et si vous trouvez un morceau qui vous plait, vous partez avec pour 1$! Yahou!
-

Répertoire en cours de route!

En attendant que je vous rédige un article plus exhaustif sur chacune des friperies intéressantes à Montréal, voici une petite carte Google rapide, que je vous encourage à explorer. La carte n’est pas encore complète, mais c’est un début! N’hésitez pas à m’écrire si vous connaissez une bonne friperie qui n’y figure pas.


Voir Écopicure – friperies sur une plus grande carte.

Il y aussi le répertoire des friperies dans les fameuses pages jaunes qui peuvent compléter la donne. Leur carte est très pratique, regardez dans la colonne de droite pour y localiser les commerces près de chez vous.


Le cas des jeans

jeans_extrait
Avec l’arrivée de l’automne, voici un petit article sur les solutions pour porter de manière écolo et solidaire l’un de nos vêtements les plus incontournables: le blue jean, grande vedette du retour au temps plus frais.
Quand on connait l’effet dévastateur de la culture du coton sur l’environnement et les travailleurs, on y réfléchi à deux fois avant de faire un achat et on regarde les étiquettes… [Lire la suite …]

Planète textile à l'échelle locale?

Dans le cadre de l’événement Vivre à l’échelle locale de vendredi dernier, une vingtaine de personnes environ sont venues discuter avec Aurélie Blanwalhin, Valérie Phaneuf, Aleece Germano et moi-même (Marie-Jacques Rouleau) au sujet de l’épineuse question de l’habillement écologique et solidaire. Ce n’est pas mince affaire pour les consommateurs d’y voir clair dans les dessous et les coulisses de l’industrie du textile. (Pour des références sur le sujet, voici un document que nous avons distribué à tous lors de l’événement.)

Voici en vrac les questions que les participants nous ont posées, et nos réponses, cliquez sur les liens:

Au sujet des friperies [Lire la suite …]

Étincelante et écolo au bal de graduation

bal_thumbnail30 millions. C’est le montant d’argent dépensé chaque année en tenues de bals.
Une. C’est en général le nombre de fois que ces tenues seront portées. Ça fait beaucoup de ressources utilisées de manière très éphémère ça. Quel est l’impact social et environnemental de ces dépenses festives?

Pour être éblouissantes LE soir DU grand party, cet article propose aux étudiantes des choix moins dommageables socialement et écologiquement que ce qu’elles trouveront dans la plupart des boutiques qui vendent des tenues importées. En plus d’encourager l’achat local, ces créations sont souvent uniques. Ça évite l’angoisse de tomber face à face avec une collègue qui porte la même [Lire la suite …]

Lingerie éco design: sexy, sans compromis!

Ça fait longtemps que je fantasme sur ça. Trouver de vrais dessous affriolants qui soient également écolos et solidaires. Si vous vous êtes déjà penché sur la question, vous savez comme moi qu’ils sont rarissimes.

Je me sers donc de la Saint-Valentin comme prétexte pour m’y mettre. Mais avant de vous livrer le résultat de mes recherches, sur un drap de satin rouge, parfumé au chocolat, je vous invite à visionner cette petite vidéo, histoire de bien vous motiver si vous avez encore des doutes. Ça vous va?

Bon. Ne vous découragez pas, il y a des alternatives au désastre. Les voici.

To [Lire la suite …]

Costumes d’Halloween écolo à Montréal

2859591_bca65d962a
Comme nous sommes déjà le 27 (28?) octobre, le présent article va intéresser les procrastineurs (neuses) parmi vous, qui n’ont pas encore leur costume pour ce week-end.

Je sais, vous cherchez une solution de dernière minute… Mais de grâââce, évitez les magasins à une piasse et les pharmacies. C’est cheap, c’est fait en chine et ça va rapidement encombrer les sites d’enfouissements de produits toxiques et non [Lire la suite …]

Mémento, vêtements d’autrefois

Friperie Mémento
3678 rue Saint-Denis, Plateau Mont-Royal – $ - $$ -

Depuis 55 ans, Jack propose chez Mémento ses incroyables trouvailles des années 20 à 80. Voici la friperie ultime des fins connaisseurs et amoureux du vintage. Ce qui m’a frappé le plus en y entrant, c’est l’ordre quasi militaire dans lequel tous les items sont classés. On sent ici l’âme d’un collectionneur expert et [Lire la suite …]

La Gaillarde, c'est l’ultime

la_gaillarde_150x150
4019 rue Notre-Dame ouest, quartier St-Henri – $ - $$ -

La Gaillarde est LA boutique ultime à Montréal pour un répertoire comme celui d’Écopicure. C’est un organisme à but non lucratif dans le quartier St-Henri qui réunit presque TOUT sous son toit: friperie, griffes éco-design, service de récupération des textiles et même des cours de couture! Le style déluré et un tantinet « grunge» de cette boutique plaira assurément aux plus jeunes, mais aussi aux autres comme [Lire la suite …]

Annuaire BlogueParade.com